centre international Des femmes

Québec

 

© Centre International des Femmes, Québec, 2012 - Tous droits réservés.


Chers (es) professionnels (elles)

Vous voulez :
- Assurer l’accès aux services aux usagers ne maîtrisant pas le français
- Obtenir le consentement éclairé des usagers
- Favoriser une meilleure compréhension des clients membres des communautés culturelles.

La Banque régionale des interprètes linguistiques et culturels (BRILC) est là pour vous vous assurer une communication interculturelle sûre en peu de temps.

La BRILC favorise «l’accessibilité des services aux membres des communautés ethnoculturelles ne maîtrisant pas le français». Un interprète, traduisant pour sa langue maternelle, se déplace pour faciliter la communication verbale et non verbale entre les client(e)s allophones ou maîtrisant peu la langue française, les intervenant(e)s et les professionnel(e)s.


N’hésitez pas !

Envoyez votre demande par télécopieur : (418) 688-1967
En tout temps, du lundi au vendredi de 9h00 à 16h30

Aux heures de fermeture des bureaux,
uniquement en cas d’urgence,
composez le numéro de téléavertisseur
(418) 801-6463
et laissez votre message.
Réponse rapide assurée.


Pour toute information complémentaire, composez le 688-5530

Banque régionale des interprètes linguistiques et culturels

  1. La scène se déroule dans une chambre d'hôpital entre une infirmière et une jeune maman chinoise. Une interprète, madame Li, viendra les rejoindre...

  1. Madame Ramirez, originaire de Colombie, est enceinte et elle se rend au CLSC pour obtenir de l'aide. Elle veut être inscrite au programme OLO mais elle parle très peu le français...

Ces deux courts-métrages sont extraits du DVD « L'interprète en santé et services sociaux: un révélateur culturel apprécié », un document produit par le Centre international des femmes, Québec (CIFQ).


Un document d'accompagnement à l'usage des intervenants(es) auprès des personnes immigrantes est aussi inclus dans le DVD. Vous pouvez télécharger « Guide pour travailler avec un interprète ».